Identifiez-vous ou inscrivez-vous au site
« WPD 2011 »
Pour consulter le contenu de ce site, vous devez vous identifier ou vous inscrire Pas encore inscrit ?
L'inscription et l'utilisation de MediPass sont des services gratuits
connexion
 

Envoi du mail en cours
 
Zoom sur
'Parkinson life with chocolate, is a better life' Par le Dr Aurélia POUJOIS (PARIS), le 14-12-2011
Depuis les années soixante, la L-dopa est le principal traitement de la maladie de Parkinson (MP) mais ces dernières années les antagonistes de l’Adénosine A2A, dont une majorité présente un noyau (...) Lire ce zoom
Accéder à tous les zooms
Les derniers comptes rendus
Retrouvez ci-dessous les derniers articles publiés (pour l'intégralité des articles, utilisez les menus).
Dr Isabelle Benatru le 14-12-2011
Afin de diagnostiquer la maladie de Parkinson (MP) à un stade précoce, un intérêt croissant est porté ces dernières années sur les symptômes pré-moteurs de la maladie (hyposmie, troubles du comportement en sommeil paradoxal, syndrome dépressif ou dysautonomie), l’intérêt étant de pouvoir inclure des patients dans des protocoles de recherche de traitements neuroprotecteurs. Cependant, (...) Lire la suite
Dr Tiphaine Rouaud le 14-12-2011
La stimulation cérébrale profonde est une technique efficace dans le traitement des symptômes moteurs chez les patients parkinsoniens au stade de fluctuations motrices, fortement invalidés par leur maladie malgré un traitement médicamenteux optimal et dont les symptômes moteurs ont une bonne dopa-sensibilité.
Les patients doivent être indemnes de troubles cognitivo-comportementaux et de signes axiaux résiduels notables sous dopathérapie. Ceux ne répondant pas à ces critères sont récusés. (...) Lire la suite
Dr Tiphaine Rouaud le 14-12-2011
La stimulation à haute fréquence du noyau sub-thalamique (NST) est une procédure chirurgicale sûre, réversible et dont l’efficacité précoce et durable sur les symptômes moteurs parkinsoniens est bien établie. Elle peut toutefois comporter des complications cognitivo-comportementales.
Les troubles cognitifs les plus fréquemment rapportés dans la littérature sont une altération des fonctions exécutives, une baisse des capacités de rétention des souvenirs à long terme et une altération (...) Lire la suite
Dr Renato Colamarino le 14-12-2011
Les troubles de la marche et de l’équilibre constituent un problème de santé publique important, 10 à 20% restent inexpliqués.
L’équipe de la Salpêtrière (Dr Welter) a étudié 20 patients d’un point de vue clinique, électrophysiologique et IRM.
Aucune pathologie neurologique, orthopédique, rhumatologique n’était constatée.
(...) Lire la suite
Pr Pierre Krystkowiak le 14-12-2011
Rien bien de neuf dans cette session consacrée au rôle de l’inflammation dans la mort neuronale, sauf peut-être quelques nouvelles perspectives thérapeutiques.
L’on sait que certaines données épidémiologiques et génétiques suggèrent le rôle de l’inflammation dans l’étiopathogénie ou tout du moins la physiopathologie de la MPI : ainsi, la consommation d’ibuprofène (...) Lire la suite
Dr Aurélia POUJOIS le 14-12-2011
L’effet nocebo est un effet secondaire (ES) indésirable non spécifique qui survient alors que le sujet reçoit un placebo ou un médicament factice. Cet effet est habituellement généré par des patients ayant une crainte du traitement avec une anticipation négative des effets potentiels du traitement. Il entraîne volontiers une mauvaise adhérence au traitement avec un fort taux d’arrêt du traitement. (...) Lire la suite
Dr Aurélia POUJOIS le 14-12-2011
L’idée de ce travail espagnol a été de comparer les différents profils neuropsychiatriques des patients parkinsoniens traités par agonistes dopaminergiques ou L-dopa, après contrôle des principaux facteurs confondants cliniques et démographiques.
Au cours d’une étude en cross-over prospective, 515 patients (âge : 69.9+/-7.7 ans, durée évolution 7.4+ /-4. 3 ans) eurent une évaluation neuropsychiatrique par le NPI. (...) Lire la suite
Pr Pierre Cesaro le 14-12-2011
Ces troubles du contrôle des impulsions (ICD) ont été recherchés par un interrogatoire systématique de 203 parkinsoniens (MP) non opérés et non déments, et 52 sujets post AVC appariés sur l’âge et le sexe.
Aucun des sujets post AVC n’a rapporté ces manifestations, contre 21% des MP. Les compulsions alimentaires concernaient 11,4 % des patients, les addictions sexuelles 8,2%, suivis par les achats pathologiques 5,3%, le punding 3.2%, et le jeu pathologique 2.0%.
(...) Lire la suite
Pr Pierre Cesaro le 14-12-2011
Le laboratoire est spécialisé dans l’étude des glycosaminoglycannes (GAG), et leur fonction. Les GAG sulfatés ont la propriété d’interagir, via notamment l’heparin-binding growth factor, avec différentes substances au niveau de la matrice extracellulaire, dont le GDNF.
L’analyse comparative de six cerveaux de sujets MP et six contrôles montre une réduction des GAG, notamment sulfatés comme la chondroïtine sulfate (CS). La réduction de GAG (...) Lire la suite
Pr Pierre Krystkowiak le 13-12-2011
L’étude de Reichmann ne répond pas, il est vrai, aux critères les plus sélectifs de l’evidence based medicine. Il s’agit en effet de l’analyse d’un sous-groupe de 57 parkinsoniens provenant d’une étude observationnelle en ouvert ayant initialement porté sur 754 patients allemands.
Elle est cependant intéressante car elle s’est intéressée à l’ajout de la rasagiline chez 57 patients non fluctuants (âge = 61 ans ; 3,8 années d’évolution de la maladie) initialement
(...) Lire la suite
Dr Isabelle Benatru le 13-12-2011
En dehors du classique tremblement postural, d’autres symptômes moteurs peuvent accompagner le tremblement essentiel (TE). Il s’agit d’une démarche ataxique, d’une instabilité posturale ou d’anomalies des mouvements oculaires suggérant un dysfonctionnement cérébelleux.
Des symptômes non moteurs sont aussi parfois rapportés qu’ils soient cognitifs (troubles mnésiques, syndrome dysexécutif), psychiatriques (...) Lire la suite
Avec le soutien institutionnel
des laboratoires Teva et Lundbeck
Moteur de recherche
Interviews
Tremblements parkinsoniens revisités
Dr Michel Borg, Hopital pasteur - Nice
Imedia synthese
Maladie de Parkinson : que retenir du congrès WPD 2011 ?
Pr Pierre Krystkowiak, CHU d'Amiens - Amiens
imedia
Edito
Shanghai, la Chine d'hier et de demain
Par Mme Nathalie Churlet (Boulogne-Billancourt), le 12-12-2011
Autrefois nommée « La Paris de l’Orient », Shanghai a été la plus animée et la plus cosmopolite des villes de Chine. Elle offre aujourd’hui le visage d’une mégapole définitivement tournée vers le futur où modernisme et tradition se mélangent dans un style propre à la culture chinoise. Située sur la rive gauche du Huangpu, un peu au sud de l’embouchure du Yangtsé, Shanghai était à ses origines un petit village de pêche. Elle est Lire la suite
Vues pour vous
Yu garden Bazar
LE BUND
Point de vue sur la Skyline de Pundong
Shanghaï… une ville à croquer
Nanjing Road by night
Restaurant Mr & Mrs Bund
Dragon Jardin Yuyuan
Cocons de vers à soie, Musée de la soie
La vieille ville
La pub s’affiche sur les tours…
Attention, ceci est un compte-rendu de congrès dont l'objectif est de fournir des informations sur l'état actuel de la recherche ; ainsi les données présentées sont susceptibles de ne pas être validées par l'AFSSAPS et ne doivent donc pas être mises en pratique. Toutes les interviews publiées sont sous la responsabilité des orateurs.
Comment utiliser ce site ?
Le menu présent en haut de l'écran vous permet d'accéder directement aux comptes rendu, classés par date et par thème